Les forces sociales passent à la vitesse supérieure. Et cette fois-ci, elle ne compte pas se plier aux exigences des autorités de la ville de Conakry. La décision a été prise et officialisée ce mercredi 18 juillet 2018 au cours d’un point de presse à Conakry.

 

Comme un seul soldat, ces acteurs sociaux invitent les citoyens sur toute l’étendue du territoire national  à se mobiliser les 23 et 26 juillet prochain pour une cause disent-il « nobles ».

 

Dans leur déclaration, elles ont fustigé la gouvernance actuelle du pays qui selon elles, est caractérisée par l’injustice sociale et la corruption.

 

Par ailleurs, elles annoncent d’autres mouvements de revendication toute la semaine prochaine si le gouvernement ne revient pas sur sa décision concernant le prix de l’or noir à la pompe.

Emmanuel Boèboè BEAVOGUI

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE