Nous venons de l’apprendre à travers nos reporters que la marche des forces sociales prévue ce jeudi, 26 juillet 2018 a été finalement annulée à cause de l’absence notoire de certains ténors. Pourtant, certains jeunes étaient déjà regroupés dans la cour de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry à l’attente.

 

Dans les environs de 11h après la forte pluie, ces jeunes en nombre limité ont commencé à murmurer l’absence de certains leaders non des moindres dont Sékou Koundouno du balai citoyen, Dr Dansa Kourouma du CNOSC et Abdourahamane Sanoh de la PCUD. Des absences qu’ils jugent « inacceptables et injustifiées ».

 

Face à cette démobilisation des leaders, les jeunes ont décidé de renoncer et de laisser place aux forces de maintien d’ordre qui étaient déjà sur le point de regroupement et départ de ladite marche.

 

Selon une source proche des acteurs de la société civile, Sékou Koundouno serait en mission au Sénégal et Dr Dansa Kourouma également malade. Le cas de l’ancien ministre Abdourahamane Sanoh de la PCUD reste flou.

Emmanuel B. BEAVOGUI

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE