En réaction contre le réajustement du prix des produits pétroliers à la pompe, les jeunes des tronçons de Hamdallaye, Bambéto et Cosa sont dans la rue. Conséquence, la circulation routière est paralysée et les usagers par peur d’être exposés s’orientent vers la route nationale et la corniche nord. C’est le constat fait par notre reporter dans cette matinée du mardi 03 juillet.

 

Des jeunes visiblement en colère et mal organisés barricadent la route en scandant en langues nationales « le carburant est cher, on n’a pas de courant ni d’eau ».

 

Cette vive réaction des jeunes est concentrée au rond-point de Bambéto en passant par le marché de Koloma. Ici, comme on le voit sur image, les enfants dont l’âge varie entre 10, 15 et 18 ans, armés de pierres et de morceaux de bois dictent leur loi.

 

Au moment où nous quittions les lieux, la circulation revenait à la normale grâce à l’implication active de quelques boutiquiers et d’un syndicat de transport.

Nous y reviendrons !

Emmanuel Boèboè BEAVOGUI

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE