Réforme des marchés publics ; le ministre de l’économie échange avec le consultant

0
124

Le MEF, entouré de ses principaux collaborateurs du cabinet et de la direction des marchés publics, a eu une séance de travail avec le consultant venu aider au toilettage des textes d’application relatif à la réforme des marchés publics en Guinée. La loi de 2018 abroge en effet celle de 2012 sur les marchés publics et la délégation de service public. La nouvelle loi simplifie le processus de la commande publique en confiant la passation des marchés aux autorités contractantes et le contrôle des procédures au ministère de l’économie et des finances.

 

Il s’agissait donc de faire le point d’étape sur la production de 2 textes majeurs. L’un concernant les organes de passation (ministères, autorités administratives…) et l’organe de contrôle (la direction nationale du contrôle des marchés publiques) sous l’autorité du ministre.

 

Après la prise en compte d’un certain nombre d’observations de la part du comité de pilotage (ARMP), ACGP, Banque Mondiale et la direction nationale des marchés publics, une ultime réunion devra se tenir pour valider les derniers amendements avant que les textes ne fassent l’objet de décrets.

 

Le deuxième chantier de travail consistera à élaborer rapidement un nouveau code des marchés publics.

Le ministre a donné des instructions fermes pour raccourcir les délais de production ainsi que la tenue rapide des ateliers de validation. Il a ensuite rappelé l’un des objectifs ultimes de la réforme : les contrôles doivent s’appliquer à tous les types de marché y compris les PPP à paiement public. Il a enfin remercié toute l’équipe pour la diligence avec laquelle le travail est jusqu’à présent mené.

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE