Le ministère de l’action sociale de la promotion féminine et de l’enfance a procédé à la signature d’un protocole d’accord avec l’organisation Suisse Terre des hommes le mercredi 07 juin 2017 à Conakry.

Le mois de juin est consacré à l’enfant en Guinée. Durant tout le mois, les enfants seront célébrés à travers le pays. A cet effet, Terre des  Hommes, organisation Suisse présente en Guinée depuis 1987  entend collaborer avec le gouvernement guinéen afin de soutenir les enfants en difficultéà travers le pays. Selon Marie Jeanne Hautbois, représentante pays de Terre des Hommes ‘’la formalisation d’une collaboration avec ce ministère de cet accord est primordiale pour permettre à son organisation de se situer dans les orientations gouvernementales’’. « La formalisation d’une collaboration entre le Ministère de l’action sociale de la promotion féminine et de l’enfance fait du sens puisque c’est le département garant de tout ce qui touche à la prise en charge des enfants. Cette collaboration est primordiale pour que nous puissions nous situer dans le lignage, dans  les orientations gouvernementales. Nous travaillons principalement dans le domaine de la sante et de la protection des enfants mais aussi dans le domaine de la justice des mineurs».

La Ministre de l’action sociale de la promotion féminine et de l’enfance quant à elle a dit toute la disponibilité de son département à collaborer avec Terre des Hommes dans le cadre de la protection des enfants en Guinée. Pour Sanaba Kaba « Quelque soit l’environnement dans lequel un enfant peut évoluer, s’il n’a pas une bonne santé, il ne peut pas s’épanouir. L’incarcération des enfants réduit considérablement l’espoir des enfants, l’espoir des familles et même celui de la nation parce que les enfants sont automatiquement les futurs de nos nations et si ces enfants sont incarcérés, nous contribuons à  réduire l’espoir de la nation. Nous faisons en sorte que cette tendance ne continue pas et  ne demeure pas. On vous rassure que nous allons œuvrer dans le sens du respect des engagements et nous sommes convaincus qu’ensemble nous allons donner le sourire aux enfants».

Depuis son existence en Guinée, Terre des Hommes a pris en charge 512 enfants malades ou vivants dans des conditions difficiles. Le tout s’est déroulé à la présence des députes juniors qui se sont réjoui de la signature de ce protocole d’accord et ont estimé qu’il s’agit d’un bon départ en ce qui concerne la protection des enfants. La ministre s’est ensuite rendue au Ministère de la justice en compagnie des députés juniors pour faire un plaidoyer concernant le dossier d’une petite fille décapitée la semaine dernière à Lambandji. Ils souhaitent que justice soit faite dans cette affaire. Le Ministre de la justice Me Cheik Sako a pris ces engagements devant ces hôtes que dans cette affaire la justice guinéenne fera entendre sa voix et que les auteurs seront condamnés à la hauteur de leur forfaiture.

 

Diop Ramatoulaye Diallo

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE