Présidentielle de 2020 en Guinée : les deux figures féminines en lice vont-elles surprendre ?

Sauf changement de dernière minute, le premier tour de l’élection présidentielle guinéenne est prévu le 18 octobre prochain. Les candidats en lice cherchent la voix de la majorité des 5 410 089 électeurs. Parmi ceux-ci, deux anciennes collaboratrices du candidat du rpg arc-en-ciel Pr. Alpha CONDÉ qui ambitionnent également de prendre le pouvoir.

Il s’agit de Makalé CAMARA présidente du parti Front pour l’Alliance Nationale (FAN), ancienne ministre des affaires étrangères sous le régime d’Alpha CONDÉ et Dr Makalé TRAORE présidente du Parti de l’Action Citoyenne par le travail (PACT), qui a également été la directrice de campagne du président Alpha CONDÉ à l’élection présidentielle de 2010.

Ce sont elles, les deux figures féminines qui ont décidé cette fois-ci de competir avec les dix autres candidats pour la conquête du fauteuil présidentiel le 18 octobre prochain. Autant dire que les femmes doivent avoir les mêmes ambitions politiques de gouverner à l’image des hommes qui ont géré le pays les cinquante dernières années.

Ambitieuses et toutes deux engagées pour l’émancipation de la cause féminine, ces amazones croient dur comme fer que le moment est venu de briser ce clivage sociologique en confiant pour une première fois la conduite du navire Guinée pour les six prochaines années.

Cependant, la grosse question qui reste posée est de savoir si le peuple de Guinée est disposé à investir sa confiance en l’une d’entre d’elle pendant cette joute électorale dans laquelle, se trouvent les deux poids lourds du paysage politique guinéen. Et de l’avis de plusieurs observateurs, une surprise est possible dans cette compétition aux enjeux multiples.

Toutefois, il faudra donc attendre au soir du dimanche 18 octobre pour savoir si c’est le déclin de la domination masculine dans la plus haute sphère avec l’élection d’une femme à la tête du pays ou tout simplement l’histoire électorale de 2010 et 2015 va se répéter.

Qui vivra verra !

Aminata Rose CAMARA

 

About CONDÉ

Check Also

COVID-19 : les gestes barrières violées par des jeunes (constat).

Du relâchement. C’est un secret de polichinelle de dire que les gestes barrières sont violées. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *