Le groupe des religieux pour la santé, la paix et le développement organise les 8 et 9 mai 2018 au centre islamique de Donka l’atelier autour de la planification familiale. L’objectif est de promouvoir une meilleure condition de vie pour la mère et l’enfant.

Durant deux jours, les participants venus des cinq communes de la capitale vont échanger sur la vision du saint coran concernant la pratique de la planification familiale.

 

Présent à la cérémonie d’ouverture, le secrétaire général adjoint des affaires religieuses a rappelé que la responsabilité de son service est de veiller, gérer et coordonner toute activité à caractère religieux dans le pays.

Karamo DIAWARA a annoncé que les spécialistes seront mis à la tâche pour interpréter la vision exacte du coran sur la planification familiale.

 

Hadja Mariama SOW coordinatrice du groupe des religieux pour la santé, la paix et le développement a précisé que « le ministère de la santé, celui de l’action sociale et le secrétariat général des affaires religieuses vont encadrer l’initiative pour qu’elle soit mise en oeuvre selon les principes religieux. »

Par ailleurs, elle a annoncé que d’autres activités de ce genre seront organisées à l’intérieur du pays.

Emmanuel Boeboe Beavogui

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE