À peine dans ses nouvelles fonctions de premier ministre ce jeudi, 24 mai 2018, le tout nouveau premier ministre Ibrahima Kassory Fofana décline les priorités de son gouvernement.

 

Une équipe gouvernementale qui va concentrer ses efforts autour de cinq grands axes dont l’amélioration des conditions de vie des populations, la lutte contre la corruption, l’emploi des jeunes, la sécurité, et la promotion du dialogue politique et sociale.

 

À l’entame de son discours, l’homme très ému et fier reconnait l’énorme attente des populations guinéennes d’ici et d’ailleurs : « Je mesure dans toute son acuité les attentes de nos concitoyens quant à l’amélioration de leurs conditions de vie. Les problématiques de l’emploi et de l’entreprenariat jeune, l’épanouissement des femmes, la lutte avec une approche tolérance zéro contre la corruption sont entre autres les préoccupations majeures de nos concitoyens. Je puis vous assurer que ces préoccupations seront au centre de l’agenda du Gouvernement ».

 

 

Devant un parterre de personnalités, d’amis, de collègues et de parents, Ibrahima Kassory Fofana promet que son gouvernement va poursuivre les efforts du Pr Alpha Condé dans la construction d’une nation guinéenne, unie, forte, prospère. « Nous allons œuvrer pour traduire les performances macroéconomiques en réalité concrètes pour que le changement se sente dans tous les foyers de Guinée. C’est tout le sens du mandat qui nous est confié par son excellence le président de la République Alpha Condé », a-t-il dit.

 

Conscient du rapport tendu entre l’Etat et certains acteurs sociaux, Don Kass plaide pour le dialogue et à la concertation : « Je prends fonction dans un contexte de rapport difficile avec certains partenaires socio-économiques. Je les invite d’ores et déjà dans un esprit responsable au dialogue et à la concertation pour surmonter les difficultés courantes qui en fait ne sont pas propres à la Guinée seulement. Dans cette perspective, le dialogue social sera un axe majeur de l’action gouvernementale, dans le but de garantir la paix sociale et l’ordre public indispensable au développement que les guinéens ambitionnent. »

 

À ses côtés, le ministre Kiridi Bangoura, Sékou Kissing Camara et le PM sortant, le locataire du palais de la colombe invite à une ’implication de toutes les forces vives de la nation pour que vive la Guinée : « J’en appelle au sens du patriotisme des uns et des autres dans l’abnégation de chacun et de tous pour que vive la Guinée », souhaite ce 14e  premier ministre dans l’histoire de la Guinée indépendante.

 

Aboubacar Condé

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE