Ce week-end dernier à Matoto, les scénaristes, metteurs en scène et interprètes ont été bien servis avec le feuilleton ‘’élection maire’’ de ladite commune.

 

Pour être logique, les deux grandes formations politiques le rpg arc-en-ciel parti au pouvoir et l’union des forces démocratiques de Guinée principale formation politique de l’opposition avec la baraka du ministère de l’Administration du territoire ont livré un véritable spectacle.

 

Un scénario qui a retenu l’attention des populations et surtout des partenaires techniques et financiers de la Guinée grâce aux medias privés qui ont alerté l’opinion sur la nécessité de le suivre.

 

 

                                                                     Que s’est-il passé ?

Tout a bien commencé avec une forte mobilisation des militants et sympathisants des deux partis politiques et autres curieux. Ceci, malgré quelques tensions verbales et autres invectives sans conséquence. Une fois, le délégué national présent, il a été demandé aux candidats pour le poste de maire de se présenter à l’assistance. Ce qui a été  fait. Il est temps pour les élus de choisir entre Kalémodou Yansané de l’UFDG et Mamadouba Tos Camara du Rpg arc-en-ciel. Les élus ont été invités à donner leur voix.

 

 

Après le vote, place au décompte. Un premier décompte a été fait accréditant le parti de l’opposition de 23 voix contre 22 pour le parti au pouvoir. Un décompte contesté par le parti au pouvoir qui a exigé la reprise. Mais comme on dit souvent, ‘’ nul ne peut empêcher le soleil de se lever’’, le principe a été accepté par le camp adverse notamment l’UFDG. Un second décompte fait et c’est toujours le même nombre qui revient. Il ne fallait pas. Sans donner le temps au représentant du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation de valider ou d’invalider le vote, le désordre s’est installé sous les regards des forces de maintien d’ordre qui ont été juste des spectateurs. Le reste, on le sait déjà.

 

Partout et sur toutes les lèvres, on ne parle que de ce spectacle de nos politiques et surtout d’une éventuelle perte du parti au pouvoir des communes de la capitale. Une première depuis plus de 20 ans de voir le parti au pouvoir perdre toutes les communes de Conakry. Difficile à digérer pour les nombreux cadres, militants, sympathisants du RPG arc-en-ciel.

 

D’un côté ou de l’autre, chacun revendique et réclame la victoire alors que le ministère de la décentralisation a déjà invalidé le vote par la voix de son premier responsable sans donner de suite à la procédure.

 

Pour l’heure, les communicants des deux partis en lice ont pris en otage la toile alors que les militants sont plongés dans une méditation infinie. Les uns et les autres se demandent à qui la plus grande commune de Conakry va revenir ? Toute la question est là !

Aboubacar Condé

PARTAGE
Article précédentTRAFIC ROUTIER : D’importantes mesures pour 2019
www.lesmazones.info Votre site d'informations générales conçu et animé par des Amazones spécifiquement en direction de la couche féminine. Premier du genre en Guinée, ce site scrute, embrasse et analyse l’actualité avec une sensibilité cristalline et une sensualité purement féminine. http://lesmazones.infos : un site du groupe de presse et de communication Afric Vision. Contactez-nous pour une question ou pour passer de la publicité sur notre site : contact@africvisionguinee.com

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE