Décidément l’opposition républicaine veut utiliser tous les moyens de pression pour faire infléchir la position du gouvernement sur les revendications politiques. Le vendredi, 30 mars dernier, au sortir d’une plénière au QG de l’UFDG sis à Hamdallaye-CBG, les opposants au régime d’Alpha Condé ont annoncé leur intention de bouder la prochaine session de loi. Ceci en riposte contre ce qu’ils qualifient de « dérives du pouvoir en place. »

Après quelques heures de pourparlers, par la voix de son porte parole, l’OR a décidé ce qui suit : « Les députés membres de l’opposition ont décidé de boycotter la cérémonie d’ouverture de la session des lois du 05 avril 2018, pour protester contre l’impunité, les tueries, le massacre des militants de l’opposition sans jugement. Pour protester contre le fait que nous n’avons pas encore reçu la publication des vrais résultats des élections  locales, pour protester contre la mauvaise gouvernance d’un clan qui a pris en otage notre pays et qui fait du budget de l’État, un bien personnel », a déclaré Alhousseiny Makanéra Kaké.

 

Outre, elle a répondu par la voix toujours de son porte parole aux accusations du ministre de la Communication tout en lui lançant le défi de fournir les preuves tangibles.

«Nous avons été surpris des mensonges très graves de la part d’un ministre de la République qui ne fait pas honneur aux fonctions de ministre et à notre pays. Le ministre de la communication est  passé dans une émission à TV5, ou il a affirmé que l’opposition a formé un groupuscule armé pendant ses manifestations. Moi je crois qu’aucun homme normal ne peut croire qu’un leader politique puisse demander à manifester et former des gens pour qu’ils s’entretuent. Nous avons estimé que le ministre est passé à côté et que ce qu’il a posé comme acte, n’est qu’un coup de sabre dans l’eau, mais qui reflète l’état d’âme de ce gouvernement qui est aujourd’hui en perte de repère et qui, aujourd’hui est en train de naviguer à contre-courant de l’histoire de notre pays », a déploré le porte parole de l’OR.

 

Devant cette accusation, l’opposition républicaine a lancé le défi au ministre Rachid N’Diaye de fournir les preuves de son accusation.

 

Safiatou Coumbassa

PARTAGE
Article précédentL'émission Comprendre l'Actualité du 29 mars 2018 (Vidéo)
Article suivantINIDH : Me Alya Diaby remplace Dr Mamadi Kaba à la tête
www.lesmazones.info Votre site d'informations générales conçu et animé par des Amazones spécifiquement en direction de la couche féminine. Premier du genre en Guinée, ce site scrute, embrasse et analyse l’actualité avec une sensibilité cristalline et une sensualité purement féminine. http://lesmazones.infos : un site du groupe de presse et de communication Afric Vision. Contactez-nous pour une question ou pour passer de la publicité sur notre site : contact@africvisionguinee.com

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE