À l’occasion de la journée internationale de la sage femme notre rédaction a rencontré la responsable des sages femmes du Centre Médical Communal de Ratoma. Avec Hadja Bintou Kourouma, il a été question des conditions de travail. À cœur ouvert, la cinquantaine a présenté le tableau de la prestation des femmes dans cette unité au Centre Médical Communal de Ratoma.

 

« Avec le nombre croissant des femmes qui viennent pour accoucher, nous sommes obligées de ne pas garder  longtemps une mère sur le lit d’accouchement. Au-d-la, il y’a la problématique de la prise en charge des femmes qui viennent tardivement à l’hôpital. Des situations très complexes pour nous. Aussi, il faut noter le manque de certains équipements importants à notre disposition surtout par rapport à la prise en charge des femmes en grossesse parce que nous sommes ravitaillées périodiquement», explique Hadja Bintou Kourouma

Fodé Bayo

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE