C’est sous le thème « la promotion des structures de santé sécurité au travail au sein de l’entreprise : exigence légales et gouvernance des risques professionnels’’ que les autorités de la caisse nationale de sécurité sociale ont célébré la journée africaine de la prévention des risques professionnels.

 

À l’occasion de cette célébration, le DG de la CNSS Malick SANKHON général a expliqué la nécessité pour les travailleurs d’évoluer dans un cadre sans risque.

« Faire de la prévention c’est sauver des vies humaines, c’est permettre aussi aux travailleurs de se sentir à l’aise dans leur lieu de travail. La santé d’une entreprise n’est pas seulement que financière mais aussi être dans une entreprise avec zéro accident et moins de maladies professionnelles », a expliqué le patron de la CNSS.

 

Pour sa part, Michel KOIVOGUI secrétaire général du ministère de l’enseignement technique et de la formation professionnelle du travail et de l’emploi reste convaincu que la sécurité au travail est une richesse qui n’a pas de prix car, pour lui, dans la sécurité il y a la santé qui est une fortune en matière de vie.

 

Le représentant de l’OMS à la cérémonie a réaffirmé la détermination de son institution à accompagner la Guinée pour la mise en oeuvre des initiatives allant dans la prévention des risques professionnels.

Emmanuel Boèboè BEAVOGUI

PARTAGE
Article précédentGETMA GUINÉE DEVIENT AFRICA PORTS GUINÉE (Communiqué)
Article suivantOpposition républicaine : La plénière décide du retour des manifs de rue et…
www.lesmazones.info Votre site d'informations générales conçu et animé par des Amazones spécifiquement en direction de la couche féminine. Premier du genre en Guinée, ce site scrute, embrasse et analyse l’actualité avec une sensibilité cristalline et une sensualité purement féminine. http://lesmazones.infos : un site du groupe de presse et de communication Afric Vision. Contactez-nous pour une question ou pour passer de la publicité sur notre site : contact@africvisionguinee.com

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE