Probablement il est né il y a juste 24h et il s’est retrouvé ce 09 mai 2018 entre les ordures jetées au bord de la mer dans le quartier Sans Fil, commune de Kaloum. Son corps sans vie pleins de boues et enfoncé dans un plastique bleu entouré de pagne.

 

Selon l’officier de police présent sur le terrain, le nouveau-né a été retrouvé avec son cordon ombilical mais sans vie.

Le capitaine de police Amadou DIABY chef de service protection de l’enfance à la direction générale de l’oprogem souhaite la collaboration de la population environnante dans le seul but de retrouver la meilleure tueuse.

 

Une situation qui interpelle la conscience positive à l’image de cette habitante la de localité qui invite les autorités sécuritaires à renforcer le dispositif de surveillance des bordures de mer, des dépotoirs d’ordures et autres caniveaux.

 

Devant cette demande, le capitaine Diaby a promis que les enquêtes seront menées sur le terrain pour mettre à l’arrêt cette mère à l’image de celle prise à Coléah qui est selon lui, entrain de purger sa peine à la maison centrale de Conakry.

Emmanuel Boèboè BEAVOGUI

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE