C’est aux termes de plusieurs heures de négociation avec les structures en charge des boulangers, des cadres de la fédération nationale de l’artisanat et ceux des départements du Commerce et de l’Industrie que des engagements ont été pris. Ce qui a favorisé la suspension de l’avis de grève.

Aux du ministre Marc YOMBOUNO, la négociation avec les parties prenantes a débouché sur : « l’accompagnement des boulangers à la création des projets bancales ; la promesse d’un appui financier, l’accompagne dans la création des boulangeries modernes et la surveillance des produits de consommation sur toute l’étendue du territoire. »

Pour le syndicat des boulangers de Guinée cet accord va permettre aux acteurs des tirer des leçons du passé et surtout de soutenir la boulangerie guinéenne.

Le chef du département du Commerce a aussi précisé que cet accord s’inscrit dans un cadre de partenariat entre les boulangers, les industriels et le gouvernement.

Emmanuel Boeboe Beavogui

PARTAGE
Article précédentComité de suivi des accords : Dansa Kourouma sur les premiers acquis
Article suivantRaisons des perturbations dans la desserte électrique (Communiqué)
www.lesmazones.info Votre site d'informations générales conçu et animé par des Amazones spécifiquement en direction de la couche féminine. Premier du genre en Guinée, ce site scrute, embrasse et analyse l’actualité avec une sensibilité cristalline et une sensualité purement féminine. http://lesmazones.infos : un site du groupe de presse et de communication Afric Vision. Contactez-nous pour une question ou pour passer de la publicité sur notre site : contact@africvisionguinee.com

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE