Le feu a encore fait des victimes ce mardi, 27 mars 2018 à Conakry. Il était aux environs de 6 heures du matin quand le feu s’est emparé et réduit en cendre une vingtaine d’habitations de fortune au quartier Coléah Lansébounyi dans la commune de Matam.

 Si aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée mais des dégâts matériels importants ont été signalés. Du moins selon les sinistrés retrouvés en larmes sur les lieux par notre équipe.

C’est le cas de M. Fana Bangoura en ces termes : « on ne s’est pas l’origine de l’incendie. Nous avons vu l’incendie mais nous ne savons pas sa provenance et surtout que nous habitons au bord de la mer. On a simplement vu la flamme. On ne sait pas quelle est la cause de cet incendie. On a appelé les pompiers pour venir éteindre le feu mais malheureusement… ».

I.S.MOUSSA SYLLA

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE