La journée ville morte de ce mardi, 27 mars 2019 a souffert de l’appui de certains usagers courageux notamment de l’axe Bambéto-Aéroport et Bambéto-Kipé. Mais du côté du rond point de Bambéto, c’est un autre monde. Ici, les jeunes font la loi sous le regard fâcheux des forces de maintien d’ordre. D’ailleurs, on aperçoit une équipe de la CMIS postée à quelques mètres du rond point de Bambéto en allant à Hamdallaye.

Dans ce grand carrefour, aucun usager n’échappe à la police civile (jeunes). Les quelques audacieux (pilotes de taxi-moto) et leurs clients sont arnaqués par les jeunes surexcités à ciel ouvert. Une situation qui paralyse totalement la circulation entre Hamdallaye et Bambéto.

Alors que du côté de Bambéto-Kipė et Bambéto-Aéroport de Conakry, tout se porte très bien. la circulation fluide et les boutiques et magasins ouverts par endroit.

Sur l’axe Bambéto-Hamdallaye, la rue est desserte.

Cependant, à partir du carrefour Hamdallaye concasseur, la circulation est un peu normale jusqu’au grand carrefour de Hamdallaye. A ce niveau, aucun problème n’est signalé. On constate également une réelle présence des services de maintien d’ordre.

Boeboe Beavogui

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE